COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU REGROUPEMENT DES CENTRES DE PRÉVENTION DU SUICIDE - RCPSQ


Le Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec fait le point suite aux événements du 29 mars 2019.


Québec, le 2 avril 2019 – Le Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec (RCPSQ) fait le point suite aux événements du 29 mars 2019 impliquant un chauffeur de taxi de la région de la Capitale-Nationale. Lynda Poirier, présidente du RCPSQ, répond à différentes interrogations qui ont été soulevées par les médias ainsi que par la population.


Est-ce qu’un volume plus important d’appels a été constaté ?


Suite aux événements de la semaine dernière, nous avons reçu un nombre important d’appels dans les différents centres de prévention du suicide.


Est-ce que des chauffeurs de taxi ont contacté la ligne québécoise de prévention du suicide suite à cet incident ?


Parmi les appels reçus, nous notons que les personnes concernées, leurs proches ainsi que des membres de la population sont entrés en contact avec nous pour demander de l’aide, que ce soit pour eux-mêmes ou pour un proche.


Quels sont les signes de détresse auxquels nous devons demeurer attentifs ?


Au cours d’une période difficile, il est possible qu’une personne vive de l’anxiété, de l’angoisse et de l’impuissance. Parmi les autres signes potentiels, une personne en détresse peut ressentir de la colère, de la tristesse, du désespoir et de l’inquiétude. Il est important de noter qu’un proche peut éprouver des sentiments similaires à ceux décrits ci-dessus. Si vous avez besoin d’aide pour vous ou pour un proche, je vous invite à communiquer avec la ligne québécoise de prévention du suicide au 1-866-APPELLE (277-3553).

Pour plus d’informations https://rcpsq.org/ | www.facebook.com/RCPSQ


Source : Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec Pour informations ou pour une entrevue : Lynda Poirier Cellulaire : 418 956-1997 Courriel : lpoirier@cpsquebec.ca